Le film en stop-motion : Do It Along Semaine 2

DIY : tutoriel film d'animation en stop motion pour occuper les enfants pendant le confinement
Partager cet article : Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Bonjour à tous et à toutes,

Voici le deuxième et dernier récapitulatif des étapes que nous avons pu aborder sur les réseaux sociaux pour réaliser un film d’animation en stop-motion. C’est un projet que nous vous proposions pour amener une nouvelle dose de créativité pour cette fin de confinement.

Mais bien sûr vous pouvez vous lancer dans ce projet à tout moment. Il fait travailler l’imagination, la précision, la planification, la patience, et bien d’autres choses encore, et ce bien sûr tout en s’amusant ! Faites-le par exemple en famille ou entre amis, cela créera de beaux souvenirs.

Pour retrouver les premières étapes, vous pouvez aller consulter l’article Semaine 1.

 

JOUR 6 : Mise en place des décors

DIY : tutoriel film d'animation en stop motion pour occuper les enfants pendant le confinement

Maintenant que vous avez fabriqué vos éléments de décors, vous allez pouvoir les mettre en place : Assembler ce qui doit l’être, disposer les éléments les uns par rapport aux autres de façon à faciliter les déplacements des personnages et les prises de vues.

Vous pouvez commencer par placer votre toile de fond.

Ici nous avons décidé d’utiliser la télévision. Elle affichera des photos différentes selon les scènes (ciel, forêt de jour, forêt de nuit). Ce n’est pas la solution qui apporte le meilleur résultat, compte tenu des reflets et du fait qu’elle soit assez petite, mais ça nous évite une grosse quantité de travail et ça plaît bien à mon fils !

Mettez en place votre socle. Cela peut être une simple table. Vous pourrez alors fixer les éléments avec de la pâte ou du scotch repositionnable. Vous pouvez aussi poser une plaque de lego si vous utilisez des legos. Un socle en carton ou en mousse permettra d’y planter les personnages en fil de fer.

Vous pourrez ensuite disposer les éléments qui se trouvent aux premiers plans. Peut-être aurez-vous à suspendre des objets ? Il faudra alors trouver des solutions appropriées (le fil de pêche peut parfois être utile).

N’hésitez pas à utiliser votre appareil photo, et à vérifier dans le viseur si tout est parfaitement cadré. Cela vous permettra de tout ajuster comme il faut et de ne pas avoir de mauvaise surprise au moment de prendre les photos.

Une fois que tout sera bien placé, vous pourrez travailler sur l’éclairage. Utilisez par exemple une lampe de bureau pour éclairer la scène. Essayez de faire en sorte que l’éclairage soit cohérent : si la toile de fond représente un paysage éclairé par la gauche, placez votre source de lumière à gauche.

Une lampe torche peut faire ressortir une partie du décor ou un personnage à la façon d’un projecteur. Pensez aux mises en scènes des pièces de théâtre, cela vous inspirera sûrement.

 

 

JOUR 7 : Prises de vues

DIY : tutoriel film d'animation en stop motion pour occuper les enfants pendant le confinement

Tout est prêt, c’est le grand jour, celui où vous allez pouvoir prendre toutes les photos pour votre film d’animation !

Nous vous conseillons de regrouper vos scènes par «configuration ». Par exemple, toutes les scènes de nuit dans la forêt, ou toutes les scènes dans la chambre qui seront « filmées » depuis le mur enlevé pour l’occasion. Prenez à la suite les photos des plans qui sont dans une même configuration, cela vous évitera de perdre du temps à trop manipuler les décors.

Placez votre appareil photo sur son trépied, ou trouvez un moyen de le caler dans la position voulue pour qu’il ne bouge pas. Sinon bien sûr ça ne fera pas le même effet.

De notre côté, même en utilisant un trépied nous avons réussi à faire bouger l’appareil (ou les décors) entre certaines photos ! C’est ça de créer avec des enfants, ça donne un petit côté authentique ! Il y a même eu des fois où nous avons dû arrêter au beau milieu de séquences, et la luminosité avait bien changé au moment de reprendre. Tant pis, il faut savoir être indulgent avec soi-même !

C’est parti pour les photos : bougez un petit peu votre personnage entre chaque prise. Plus il sera articulé et plus vous pourrez détailler le mouvement.

Il paraît qu’une animation est fluide à partir de 12 images par seconde. Nous ne vous incitons pas à viser cela, ou seulement si votre scénario est vraiment court. Nous avons fait des tests à 5 images par secondes : nous sommes loin du grand cinéma, mais c’est déjà un résultat satisfaisant pour les enfants et cela demande déjà pas mal de patience. Il ne s’agit pas de vous décourager mais plutôt de vous amuser !

De temps en temps vous pouvez afficher les dernières photos prises sur votre appareil pour vérifier si cela rend bien comme vous voulez. Et s’il faut refaire des prises, autant les refaire tant que tout est encore bien placé.

Si vous faites ce film avec un enfant très jeune ou maladroit, lui confier la responsabilité d’appuyer sur le bouton de l’appareil à chaque fois que vous lui demanderez peut être un bon compromis pour lui permettre de participer à cette étape.

Si vous hésitez à faire ou pas certaines photos qui vous semblent intermédiaires, pensez qu’il vaut mieux avoir trop de photos que pas assez !

Faites vous plaisir, amusez vous !

 

 

JOUR 8 : Animation sur logiciel

DIY : tutoriel film d'animation en stop motion pour occuper les enfants pendant le confinement

Si vous avez pris toutes les photos qui composeront votre film, vous allez aujourd’hui pouvoir les animer !

Vous disposez peut-être d’un smartphone ou d’une tablette suffisamment récents et performants pour utiliser une application qui ferait plus ou moins le travail tout seul. J’avais moi-même utilisé l’outil « animation » de Google Photo pour faire le petit stop-motion de la maison pop-up à colorier que vous avez pu voir précédemment.

Si vous avez un outil génial qui vous convient, lancez-vous ! Là je vais plutôt parler à ceux qui ne savent pas trop quoi utiliser.

Après avoir testé des logiciels dédiés à l’animation en stop-motion, et avoir été déçus par le manque de fonctionnalités, nous avons décidé de nous rabattre directement sur un logiciel de montage vidéo, qui nous permettra plus de libertés, et notamment de rajouter des pistes audio !

Nous avons choisi « SHOTCUT » qui est un logiciel libre et gratuit, et quand même très complet.

Il existe plein de tutoriels sur internet pour utiliser les fonctionnalités avancées de SHOTCUT. Mais on peut largement s’en sortir en important une première photo dans la liste de lecture, en réglant dans ses propriétés la durée (00:00:00:05 ici pour avoir 5 images par seconde), et en cliquant sur le bouton « par défaut ». Ainsi toutes les photos que vous importerez ensuite s’afficheront pendant cette même durée. Vous pourrez ensuite faire glisser les photos de votre liste de lecture sur votre timeline en bas, et ce dans l’ordre qui vous conviendra.

Bien sûr, si vous avez du temps devant vous et une âme d’artiste, vous pouvez vous amuser avec les filtres, les transitions,… Mais ça n’est pas essentiel pour ceux qui souhaitent seulement que leurs photos prennent vie.

Profitez de ce moment où le résultat prend forme sous vos yeux. Les enfants sont souvent émerveillés de voir de simples objets s’animer comme par magie, même s’ils ont participé à tout le processus !

 

 

JOUR 9 : Enregistrements audios

DIY : tutoriel film d'animation en stop motion pour occuper les enfants pendant le confinement

Si vous avez fini de prendre toutes vos photos et de les animer, vous pouvez passer à l’audio.

Vous pouvez bien sûr choisir de faire un film muet, mais avec un peu de musique ou quelques effets sonores, votre film d’animation prendra une toute autre dimension !

Quand vous aviez écrit le scénario de votre histoire, peut-être l’aviez vous imaginée avec des dialogues. C’est le moment de les ressortir ! Vous allez pouvoir vous enregistrer en train de les lire (et même de les « jouer », c’est le moment de laisser parler vos talents de comédiens !).

Vous pouvez encore une fois utiliser votre smartphone ou votre appareil photo qui ont sûrement une fonction « enregistrement audio ». Vous pouvez même simplement faire une vidéo car si vous faites le montage avec SHOTCUT vous pourrez n’en utiliser que le son. Pensez à faire des tests pour pouvoir optimiser votre placement par rapport au micro.

Si vous avez des enfants, ils aimeront sûrement prêter leur voix à l’un des personnages. Ils auront ainsi vraiment l’impression de faire partie de l’histoire !

Nous vous conseillons de faire défiler le film que vous avez réalisé hier lorsque vous enregistrerez les dialogues. Cela vous permettra de vérifier que vous parlez à la bonne vitesse, et vous ne serez pas embêté ensuite par des sons qui ne correspondraient pas à l’image.

Les bruitages aussi peuvent donner du relief au film. Faites un atelier pendant lequel vous enregistrerez toutes sortes de bruits : Les enfants auront sans doute beaucoup d’idées pour reproduire les effets sonores dont vous avez besoin !

Enfin, pour participer à l’ambiance, vous pouvez rajouter de la musique. La composer et l’interpréter vous-même est toujours une solution pour ne pas avoir de problème si vous souhaitez un jour partager votre vidéo sur internet. Mais une solution plus simple consiste à choisir une musique libre de droit.

L’audiolibrary Youtube est vraiment très intéressante car elle propose des musiques gratuites (à créditer ou pas) classées par ambiance, ainsi que des effets sonores. C’est déjà une bonne base !

 

 

JOUR 10 : Fin du montage

DIY : tutoriel film d'animation en stop motion pour occuper les enfants pendant le confinement

Aujourd’hui vous allez pouvoir rajouter sur votre logiciel de montage les pistes audios enregistrées ou téléchargées hier. Vous allez voir que tout de suite cela va donner une nouvelle dimension à votre vidéo.

Vous pouvez en profiter pour faire quelques retouches si vous souhaitez parfaire le résultat (utiliser des filtres pour certaines séquences, soigner les transitions entre les plans…) N’hésitez pas à tester des choses, amusez-vous !

Vous allez même pouvoir créer un générique si cela vous fait plaisir ! Quelle fierté de voir son nom sur cette petite création !

Enfin vous n’aurez plus qu’à exporter la vidéo pour avoir par exemple un fichier mp4. Cela vous fera un sacré souvenir… Et peut-être que ça vous donnera même envie de recommencer !

 

Bravo, votre film d’animation en stop-motion est terminé !

Nous espérons que cette aventure vous a plu et qu’elle a été enrichissante.

Si vous avez envie de partager avec nous le résultat de ces deux semaines créatives, n’hésitez pas à nous envoyer le lien à notre adresse contact@lylymetlamainalapatte.fr ou bien sur les réseaux sociaux, cela nous fera énormément plaisir !

Nous partagerons bientôt notre propre film, n’hésitez pas à repasser par là dans quelques jours pour le voir ! (Vous pouvez également vous abonner à la news-letter pour être informé de tous les nouveaux articles)

 

Partager cet article : Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Laisser un commentaire