Le film en stop-motion : Do it Along Semaine 1

DIY gros projet : tutoriel film d'animation en stop motion pour occuper les enfants pendant le confinement
Partager cet article : Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Bonjour à tous et à toutes,

Voici un petit récapitulatif des étapes que nous avons pu aborder cette semaine sur les réseaux sociaux pour réaliser un film d’animation en stop-motion. C’est un projet que nous vous proposons pour amener une nouvelle dose de créativité, et de bons et amusants moments en famille pour cette fin de confinement.

Si vous découvrez ce projet maintenant, sachez que vous pouvez toujours le prendre en cours !

 

JOUR 1 : Le scénario

DIY gros projet : tutoriel film d'animation en stop motion pour occuper les enfants pendant le confinement

 

Aujourd’hui, vous allez devoir imaginer le scénario, l’histoire de votre film d’animation.

Vous avez peut-être déjà une histoire en tête… Si ce n’est pas le cas, essayez d’imaginer le contexte, le monde, dans lequel se déroulera votre histoire. Réfléchissez à vos personnages, et à ce que vous voulez leur faire vivre. Dans quels lieux se passeront les actions ? Avec quels objets vont-ils interagir ?

Regardez autour de vous le matériel et les objets que vous avez à disposition pour réaliser ce film, ils vous donneront sûrement des pistes sur les possibilités de scenarii.

Ne vous mettez pas de barrière : votre histoire peut être très réaliste, ou complètement fantastique ! (Voir même carrément abstraite, si l’artiste qui est en vous l’a décidé !)

Si vous faites ce projet avec un enfant qui a un peu de mal à laisser parler son imagination, aidez-le à amener un peu de fantaisie ! Il peut par exemple lancer un dé pour déterminer l’un des personnages : 1-sorcier ; 2-clown ; 3-extra-terrestre ; 4-architecte ; 5-licorne ; 6-vampire…

Si vraiment vous êtes en panne d’idée, ne vous bloquez pas : vous pouvez prendre un conte ou une petite histoire que vous aimez bien : Vous pourrez alors lui donner vie à votre façon !

Attention quand même à ce que votre scénario soit techniquement réalisable : Faites en sorte que peu de personnages apparaissent en même temps, car en animer beaucoup sera compliqué. Limitez le nombre de lieux à un ou deux pour ne pas avoir trop de décors à réaliser. Votre histoire devra être assez courte et simple pour ne pas vous demander trop de travail.

Lorsque vous êtes satisfait de votre histoire, notez toute la chronologie et toutes vos idées pour ne rien oublier !

Ici nous avons choisi une histoire que nous avions inventée avec mon fils et qui lui plaît beaucoup. Elle paraît plutôt simpliste, mais il se peut qu’elle nous demande plus de travail que ce que nous pensions !

 

JOUR 2 : Les personnages

DIY gros projet : tutoriel film d'animation en stop motion pour occuper les enfants pendant le confinement

 

Une fois que vous avez écrit votre scénario, nous vous conseillons de réfléchir à vos protagonistes. Combien y en-a-t-il et qui sont-ils ? (Attention à ne pas en avoir trop si vous ne voulez pas y passer des heures.

De notre côté, nous avons seulement trois personnages, et c’est déjà bien !

Quels sont les moyens techniques dont vous disposez pour faire vos personnages ? Le plus simple est d’utiliser des jouets, des figurines assez petites et un peu articulées. Souvent elles se tiennent bien debout, surtout celles comme les legos qui peuvent s’accrocher à des plaques. Bien rigides, elles sont plutôt faciles à animer !

Pour les autres figurines rigides mais qui tombent à la moindre occasion, vous pouvez utiliser de la patafix pour les fixer au sol. Pour les jouets mous comme les peluches et les poupées, vous pouvez procéder comme pour les pantins, avec des ficelles qui relieront les membres aux doigts de votre main. C’est un peu moins pratique mais ça marche !

Si vous n’avez pas de jouets, pas de panique, il vous reste plusieurs possibilités, et notamment créer vous même vos personnages. La pâte à modeler permet une grande liberté, et on peut la faire soi-même ! La laine feutrée armée, ou le fil de fer simple peuvent également constituer des bonshommes bien articulés. .
Vous pouvez également utiliser du papier, du carton, du tissu, ou n’importe quels objets ou matières d’ailleurs : même s’ils ne sont pas articulés, vos personnages seront animés par leurs déplacements, donc vous n’avez même pas besoin de vous compliquer la vie !

N’ayez peur de rien : Si vous n’avez pas le temps de créer des personnages, devenez-vous même le héros de votre histoire (ou si vous avez des enfants, mettez les à contribution, ils seront ravis !) Animés en stop-motion, vous pourrez vous affranchir des lois de la physique, apparaître ou disparaître comme par magie… L’occasion ou jamais de vivre une aventure extra-ordinaire où tout est possible !

Définir, puis choisir ou créer vos personnages est une étape importante car elle vous permettra de définir l’échelle de vos décors par la suite !

Pour notre film nous avons choisi deux personnages articulés parmi les jouets de mon fils. Nous pensions faire le troisième en pâte à modeler, mais nous avons finalement préféré le fabriquer en laine feutrée avec une armature en fil de fer car nous espérons qu’il supportera ainsi davantage les manipulations d’un jeune enfant tout au long du « tournage » !

 

 

 

JOUR 3 : Réfléchir aux lieux et au décors

DIY gros projet : tutoriel film d'animation en stop motion pour occuper les enfants pendant le confinement

 

Maintenant que vous avez votre scénario et vos personnages, vous allez pouvoir réfléchir aux décors.

Listez donc les lieux de votre scénario. Là encore, il vaudrait mieux qu’ils ne soient pas trop nombreux ni trop complexes si vous ne voulez pas vous compliquer la tâche. Listez également les véhicules s’il y en a dans votre histoire, car à moins que vous en ayez qui soient déjà tout faits, il va falloir les fabriquer…

Ici nous aurons à représenter deux lieux et un véhicule.

Cherchez autour de vous les solutions techniques qui vous permettront de représenter ces lieux. Encore une fois si vous avez des jouets à disposition, vous pourrez sûrement fabriquer vos décors en briques ou planchettes de construction… Ou bien vous pourrez directement vous servir de jeux qui représentent des espaces : garages de voitures, maisons de poupées,…

Si vous n’avez rien de tout ça, vous allez devoir faire preuve d’imagination pour fabriquer vos décors. Les maquettes en papier ou en carton nous semblent les plus faciles à réaliser. Par exemple si vous avez déjà réalisé depuis nos tutoriels « la maison pop-up » ou le « calendrier de l’avent en carton », ils peuvent parfaitement servir de décor pour votre film. Mais tout est possible : si vous avez des talents en papier mâché, en menuiserie, en crochet, ou en assemblage d’allumettes, faites vous plaisir !

Pour les décors « intérieurs », pensez qu’une « case » d’étagère ou une boite à chaussures peuvent vite se transformer en pièces si on y ajoute un ou deux meubles…

Les décors « extérieurs » pourront demander un peu plus de travail selon le cas. En plus des éléments de premier plan, il vous faudra trouver un fond. Cela peut être une toile peinte, un poster ou un livre ouvert à la page d’un beau paysage, ou, pourquoi pas, un écran affichant une photo…

Ayez à l’esprit que les décors n’ont pas forcément à être très réalistes ou même représentatifs. Vous pouvez très bien opter pour quelque chose d’abstrait ou minimaliste (on dirait bien que c’est le moment de vous lancer dans une démarche artistique!), en jouant par exemple plutôt sur les éclairages…

 

 

JOUR 4 : Définir les scènes et les plans

DIY gros projet : tutoriel film d'animation en stop motion pour occuper les enfants pendant le confinement

 

Aujourd’hui, l’objectif va être de se faire une idée la plus précise possible de ce qui apparaîtra à l’écran.

Si vous aviez un peu détaillé votre scénario, vous savez déjà sûrement dans quel ordre les actions et les lieux vont apparaître dans votre vidéo. Sinon, c’est le moment de le mettre à plat. Cela n’a pas besoin d’être très précis, mais noter les scènes vous permettra de vous rendre compte si vous avez pensé à tout en terme de décors, d’accessoires, etc.

Chez nous, il y a par exemple :

  • Scène 1 : Un vaisseau spatial qui s’écrase sur terre (Une séquence où on voit le vaisseau se rapprocher de la terre, une autre où le vaisseau tombe dans une forêt)
  • Scène 2 : Un alien qui construit une cabane dans la forêt.

Cela nous rappelle par exemple qu’il nous faut un globe pour faire la terre.

Vous avez sans doute écrit les dialogues de votre histoire (s’il y en a) en même temps que votre scénario, mais si ce n’est pas le cas, nous vous encourageons à le faire maintenant. Ils seront à prendre un compte pour vos plans (qui devront être plus longs si les personnages ont beaucoup de choses à dire).

Vous devez maintenant penser à vos plans : Si vous êtes motivés vous pouvez dessiner un story-board. Sinon, notez vos idées pour les différents plans…

D’où les photos seront-elles prises ? Un même décor sera-t-il toujours vu du même endroit ? Par exemple, un décor intérieur pourra être pris en photo depuis une porte, une fenêtre, ou peut-être même avoir des murs amovibles pour faciliter les prises de vues. C’est quelque chose auquel vous devrez penser en fabriquant vos décors.

Qu’est-ce qui apparaîtra à l’écran ? Parfois le décor en entier, d’autres fois les personnages en gros plans ? Réfléchissez à ce qui peut être pratique d’un point de vue technique…

Bravo, vous voilà devenu réalisateur !

Dans notre cas notre personnage doit construire une cabane. Ce serait trop compliqué de l’animer en train de faire ça, nous essaierons plutôt de le « filmer » faisant des allers-retours avec le matériel.

 

JOUR 5 : Créer les éléments de décors

DIY gros projet : tutoriel film d'animation en stop motion pour occuper les enfants pendant le confinement

 

Maintenant que vous avez une idée très précise des images qui apparaîtront dans votre film d’animation, vous pouvez créer les éléments de décors. N’oubliez rien : Des maquettes et toiles de fonds représenteront sûrement vos lieux, mais vous aurez peut-être aussi besoin de véhicules et accessoires

Nous avons déjà évoqué plusieurs solutions techniques pour réaliser les décors, voici quelques autre pistes :

Si vous disposez d’un jardin, vous pouvez profiter de cette chance ! Un massif peut devenir une forêt, une étendue de sable ou de terre un désert… Vous pouvez même vous lancer dans du land art pour obtenir un décor vraiment unique ! De plus cela vous fera l’occasion de faire une activité à l’extérieur.

Si vous n’avez pas de jardin, pas de jouet à utiliser tel quel, et pas non plus assez de temps ou de patience pour vous lancer dans du bricolage ou de la peinture, sachez que les objets du quotidien peuvent vous sauver la mise :

Des piles de livres peuvent être des plateformes à escalader. Des crayons posés au sol peuvent séparer différents espaces. Un coussin peut devenir une montagne à gravir, et un vase sera une prison de verre… Il n’y a aucune limite quand on a un peu d’imagination !

Si vous préférez bricoler et que vous avez des décors qui évoluent au fil du temps, veillez à rendre facilement amovibles les éléments qui doivent apparaître, disparaître ou changer plus tard. Le scotch repositionnable peut être un allié intéressant !

Enfin gardez toujours à l’esprit en créant vos éléments de décor les angles de vue que vous avez choisis afin que rien ne viennent vous gêner quand vous prendrez vos photos.

Pour notre part nous avons surtout utilisé du carton (avec parfois un peu de peinture et de tissu) pour nos principaux éléments de décor. Les parties sont indépendantes pour pouvoir être rajoutées en fonction du scénario, ou enlevées (comme les murs) pour permettre les angles de vues choisis.

Pour le véhicule, nous utiliserons… Des pièces d’un biberon ! Et oui, il faut faire avec les moyens du bord !

Selon vos ambitions, vous aurez peut-être besoin de plusieurs jours pour créer tous vos éléments de décors. C’est pourquoi nous vous disons à lundi sur notre compte Instagram pour la suite de cette aventure ! En attendant pensez à charger la batterie de votre appareil photo (ou smartphone), et à faire de la place sur votre carte mémoire !

Bon weekend créatif !

Partager cet article : Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

2 Commentaires

  1. […] Pour retrouver les premières étapes, vous pouvez aller consulter l’article Semaine 1. […]

Laisser un commentaire